cause-faillites

8 raisons pour lesquelles les entreprises font faillite

Les statistiques de ce mois de mars 2017 sont alarmantes. 1008 entreprises ont fait faillite, une augmentation de 18,5% par rapport à l’année précédente ! Rapportées au premier trimestre, les faillites sont en croissance de 9,5% en comparaison avec les trois premiers mois de 2016. source

Qu’est-ce qu’une faillite ?

On parle de faillite lorsqu’une entreprise ou un indépendant ne sait plus faire face à ses échéances financières.
3 conditions sont requises :

En résumé, une faillite est une procédure pour les commerçants et les entreprises qui ne peuvent plus payer leurs factures.

Il est important de savoir que la faillite ne s’applique pas aux professions libérales et aux gérants de sociétés. Les sociétés, en revanche, peuvent tomber en faillite.

Quelles peuvent être les causes à l’origine de ces fermetures d’entreprise ?

1-. Les règlementations

Le secteur de l’horeca a payé un lourd tribu aux faillites. En cause, sans doute, l’évolution constante des normes (notamment de l’AFSCA) et la black box. En Wallonie, l’augmentation des faillites dans le secteur sur le premier trimestre atteint un record de 19,2%.

faillites-belgique

source

Traditionnellement, l’horeca est un secteur très touché par les faillites. Beaucoup d’établissements vivotent. L’introduction de règles plus astreignantes qui peuvent représenter un certain coût est parfois fatale.

2-. La crise économique interminable

Les consommateurs sont plus prudents car ils craignent pour leur avenir. Les ménages préfèrent épargner plutôt que de consommer. En conséquence, cela a un impact sur l’activité de bon nombre d’entreprises.

3-. Les mauvais payeurs

Pour affronter ses échéances, une entreprise doit avoir une trésorerie suffisante. Si ses besoins en fonds de roulement sont insuffisants, il se peut qu’une entreprise tombe en faillite essentiellement à cause d’un problème de trésorerie persistant.

Si parmi vos clients se trouve un mauvais payeur, il peut, en raison des délais de paiements, mettre en danger la pérennité de votre activité.

4-. Resserrement du crédit

Si vous avez des problèmes de trésorerie à court terme mais que votre activité est bénéficiaire, le crédit peut être une solution. Malheureusement, si les banques centrales ont ouvert les vannes du crédit et appliquent des taux proches de zéro, force est de constater que les banques sont plus que frileuses pour l’octroi de crédits aux entreprises.

15 % des petites et moyennes entreprises et 12 % des starters se sont vu refuser un crédit depuis le 1er mars 2014

source

5-. Le coût du travail

Ce n’est un secret pour personne, le coût du travail est très élevé en Belgique. Cela fait évidemment des sommes importantes à décaisser chaque mois aux patrons et a un effet direct sur le besoin en fonds de roulement.

cout-travail-belgique

source

 

6-. L’insécurité

Les attentats de mars 2016 constituent un traumatisme pour le pays. De plus en plus de personnes hésitent à se rendre dans des lieux publics ou dans des centres-villes. Les principales victimes collatérales sont les commerçants qui voient leur chiffre d’affaires impacté fortement.

7-. Un conflit

Quand vous avez un conflit qui vous contraint à entamer ou à faire face à une procédure, cela peut conduire une entreprise à sa perte. En effet, la justice coûte cher et est parfois bien lente à prendre des décisions. Pendant ce temps, les entreprises doivent continuer à faire face à leurs paiements. Leur trésorerie peut donc être en danger.

8-. Un désaccord entre associés

La question se pose parfois d’entreprendre seul ou de s’associer. Si vous vous associez et que vous n’avez pas prévu de pacte d’actionnaires, un conflit entre associés peut amener à une situation de blocage catastrophique pour l’entreprise.

 

Stéphanie

Stéphanie

Administratrice at VIC sprl
Licenciée en Sciences Economiques (ULB) en 1998 Comptable Fiscaliste agréé IPCF en 2012 Parallèlement à mes activités d’enseignement en Haute Ecole et à l’ULB, je confronte la théorie à la pratique et vous apporte mon expertise 360° sur votre activité
Stéphanie
Stéphanie

— Mis en ligne le 23 avril 2017