entreprise-conseil-comptabilite-besoin-capital

Comment calculer le capital de mon entreprise ?

Selon 23,1 % des entrepreneurs ayant répondu à une enquête de l’UCM intitulée : «Prévenir les faillites aujourd’hui pour soutenir la croissance de demain », une des principales causes concerne les difficultés financières dues à un capital de départ insuffisant. Comment éviter ces difficultés ?

Le besoin de fonds de roulement : BFR

L’entreprise subit un décalage temporel entre la fabrication ou la prestation, la vente, la facturation et la réception du paiement et ses charges de production. Elle doit pouvoir payer ses factures et ses charges de personnel avant la réception des paiements de ses facture.

Le besoin en fonds de roulement correspond donc à la trésorerie nécessaire pour que l’entreprise puisse financer son cycle d’exploitation.

Le BFR se calcule de la façon suivante :

BFR = Stocks + Créances Clients – Dettes Fournisseurs – Dettes Fiscales et Sociales

On peut facilement en conclure qu’une entreprise débutante à laquelle ses fournisseurs n’accordent pas ou peu de délais de paiement aura un BFR plus conséquent.

Parallèlement, l’entrepreneur devra être aussi attentif aux délais qu’il accorde à ses clients pour bien gérer sa trésorerie.

Financer la croissance

Quand l’entreprise parvient à passer le cap du début de l’activité avec succès, se présente alors une difficulté très souvent sous-estimée : le financement de la croissance. D’une part, plus l’entreprise a de clients et plus son chiffre d’affaires augmente, plus son BFR va augmenter ; d’autre part, au-delà de l’augmentation du BFR, elle doit faire face à des investissements pour augmenter ses capacités de production.

Les 4 phases du développement de l’entreprise sont : inception, conception, croissance et maturation. Elles sont représentées dans ce graphique venant de la présentation « Comment réussir sa StarttUp ? De l’idée au financement« .

stades-developpement-entreprise

La courbe verte indique le chiffre d’affaires en augmentation.

Le moment crucial est celui de la croissance qui doit être financée, comme le montre le graphique suivant :

besoin-financement-entreprise

On constate que les coûts représentés par la courbe rouge sont supérieurs aux recettes. C’est donc, après le démarrage le deuxième moment clé en matière de besoin de capitaux.

La réalité des chiffres du financement des entreprises

Trop souvent, les futurs entrepreneurs ne font pas ou bâclent le travail nécessaire de rédaction d’un business plan. Pourtant, c’est ce travail qui va vous permettre de poser des hypothèses, de les tester par la suite et qui pourront vous éviter desdéconvenues, voir la faillite.

Une enquête de l’Institut des statistiques sur les créations de nouvelles entreprises en France fait apparaître que les nouvelles entreprises sont de moins en moins capitalisées et que beaucoup d’entre elles démarrent avec un capital de départ très faible : 38,6% ont un capital de moins de 4.000€ !

On constate aussi que les apports en capitaux ont baissé entre 2010 et 2014.

capital-creation-entreprise

 

Comment calculer le capital ?

Avoir les connaissances en gestion et mécanismes comptables ne s’improvise pas.

Si vous les avez, prenez le temps de bien faire votre business plan. Lors de sa rédaction, faites attention à l’excès d’optimisme. Gardez une marge de sécurité en prévoyant que les choses ne se passent pas toujours, voire jamais comme prévu.

Si vous ne les avez pas, le meilleur conseil est de vous faire accompagner par un spécialiste du conseil en comptabilité qui pourra vous aider pour la partie financière de votre business plan. Cela représente certes un coût mais qui peut vous éviter bien des déconvenues. Songez qu’en cas de difficultés, il vous sera de plus en plus difficile de vous faire financeret le crédit bancaire sera sans doute plus difficile à obtenir.

contacter-comptable-waterloo

Stéphanie

Stéphanie

Administratrice at VIC sprl
Licenciée en Sciences Economiques (ULB) en 1998 Comptable Fiscaliste agréé IPCF en 2012 Parallèlement à mes activités d’enseignement en Haute Ecole et à l’ULB, je confronte la théorie à la pratique et vous apporte mon expertise 360° sur votre activité
Stéphanie
Stéphanie

— Mis en ligne le 26 juin 2016